Organisateur :  Espace des Augustins

Musique

© James Desauvage

Même si elle n’y a pas décroché l’un des trois premiers prix, la soprano française a fait sensation au Concours de Montréal, en mai-juin dernier. Avant ses débuts à l’Opéra National de Paris, en 2016, elle sera la Voix du ciel dans Don Carlo, à Bordeaux, le 24 septembre.

« Je voulais être une chanteuse cultivée. » C’est ainsi qu’Anaïs Constans explique le choix de son double cursus au Conservatoire et à la Faculté de musicologie de Toulouse. Ce besoin d’apprendre et de comprendre les œuvres, l’écriture pour les voix, le vaste répertoire lyrique, est toujours vivace chez la soprano. On perçoit en elle une délectation à savourer les courbes mélodiques autant que les mots, à leur donner sens.

Originaire de Montauban, la jeune Anaïs y a fait ses classes. Choriste dès 9 ans, elle est rapidement remarquée et on l’incite à fréquenter une école de musique, pour y apprendre le solfège et le chant. À l’adolescence, elle commence à se produire dans le cadre du Festival Lyrique des Châteaux de Bruniquel, consacré à Offenbach. Elle y reviendra huit années consécutives.

C’est après son bac qu’elle part pour Toulouse, afin d’y poursuivre ses études. Trois ans plus tard, sa licence et son prix en poche, elle rejoint le CNIPAL, où elle parachève sa formation tout en se présentant à des concours. Elle s’y illustre brillamment, remportant deux prix à Marmande et à Toulouse, puis se classant troisième dans la catégorie « Femmes », en 2014, à « Operalia », le « must » des concours internationaux.

Anaïs Constans garde de ce dernier un souvenir ému, celui d’avoir chanté sous la direction de Placido Domingo et d’avoir pu recueillir de lui quelques conseils avisés.

Le talent d’Anaïs Constans a déjà été récompensé par de nombreux premiers prix.

Elle a été nommée « Révélation Artiste Lyrique » aux victoires de la musique 2015 et a également représenté la France au concours BBC singer of the world à Cardiff en 2015.

Programme du récital :
- « C’en est donc fait… Salut à la France », Air de Marie – La fille du régiment – Donizetti
- « Ch’il bel sogno di Doretta », Air de Magda – La Rondine – Puccini
- Mai – Fauré
- Notre amour – Fauré
- Die Georgine – R. Strauss
- Zueignung – R. Strauss
- A Chloris – Hahn
- Le printemps – Hahn
- « En proie à la tristesse », Air de la Comtesse Adele – Le Comte Ory – Rossini
- « Ah non credea mirarti… Ah non giunge », Air d’Amina – La Sonnambula – Bellini
- « Ruhe sanft », Air de Zaïde – Zaïde – Mozart

Durée : 1h10
Tarif plein : 10 €
Tarif réduit : 8 € (demandeurs d’emploi, bénéficiaires des minima sociaux, moins de 25 ans, Cezam)
Billet disponible à partir du 4 septembre

Pour y aller

Adresse : 27 Rue des Augustins, 82000 Montauban, France

Voir votre itinéraire

Contact

Renseignement

Espace des Augustins
05 63 93 90 86
espacedesaugustins@ledepartement82.fr

Retour à la liste des événements

Partager